Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le classement !

Nouveauté 2018 : Attention le classement mensuel arrive à partir de décembre c’est officiel ici

  • C’est donc fait, la FFT lancera à partir de décembre 2017 le classement mensuel qui vous permettra de suivre chaque mois l’évolution de votre classement selon vos performances sur le court !
  • Nous aurons 11 classements intermédiaires la saison prochaine et une fin de saison au 1er septembre 2018
  • La compétition requiert un certificat médical validé pour le tennis en compétition

Simuler et calculer ici votre futur classement

Les règles officielles du classement 2017/2018 sont ici

Le classement de simple

Le classement est calculé à partir des résultats enregistrés sur la base informatique fédérale.

  • Le club organisateur d’une épreuve est responsable du respect du délai de transmission. Le juge-arbitre de l’exactitude et de la qualité de transcription des résultats.

Attention

  • Pensez, tout au long de l’année sportive, à indiquer tous vos résultats sur une « feuille de résultats » ; sa présentation vous sera demandée si, à la fin de l’année, vous souhaitez contester votre classement, notamment en cas de résultats non enregistrés.
  • Classement de première série
    • Le classement de la première série, regroupant les meilleurs joueuses et joueurs français, est arrêté, à l’issue de l’année sportive, par le Bureau fédéral, sur proposition de la Commission fédérale de classement.
      Il est établi par comparaison des palmarès des joueurs concernés.
  • Classement des deuxième, troisième et quatrième séries
    • Les différents paramètres utilisés pour l’établissement du classement (barèmes, normes, pyramide) sont fixés chaque année par le Bureau fédéral, sur proposition de la Commission fédérale de classement.

La liste des classements de tennis du niveau le plus bas au niveau le plus élevé

Classement
4ème série
40
30/5
30/4
30/3
30/2
30/1
3ème série
30
15/5
15/4
15/3
15/2
15/1
2ème série
15
5/6
4/6
3/6
2/6
1/6
0
-2/6
-4/6
-15
-30
promotion
1ère série
meilleurs français

A titre de comparaison :

  • la première série comprend une trentaine de joueurs et une vingtaine de joueuses.
  • La seconde série compte 8 000 joueurs et 4 000 joueuses.
  • La troisième série compte 60 000 joueurs pour 20 000 joueuses.
  • La quatrième série compte 200 000 joueurs pour 70 000 joueuses.

Le classement de tennis respecte un principe pyramidal. En effet, plus on monte en classement et moins il y a de joueurs. Il y donc nécessairement moins de joueurs classés 15/5 que 30.


Barème de calcul du bilan

Pour calculer le bilan d’un joueur (son nombre de points), le barème suivant est appliqué:

Victoire à 2 échelons et plus au-dessus + 120 points
Victoire à 1 échelon au-dessus + 90 points
Victoire à échelon égal + 60 points
Victoire à 1 échelon en dessous + 30 points
Victoire à 2 échelons en dessous + 20 points
Victoire à 3 échelons en dessous + 15 points 
Victoire à 4 échelons et plus en dessous 0 point

Forfait
– à partir du troisième, chaque W.O est considéré comme une défaite à 2 échelons inférieurs.
– à partir du cinquième W.O, le classement est harmonisé à un échelon au-dessous du classement calculé.

Bonifications

– par partie gagnée (hors W.O) en championnats individuels seniors 2e, 3e et 4e séries (Critérium, Espérance, Championnat de France individuel 4e série) disputés par élimination directe
(bonification plafonnée à 45 points) : + 15 points

– en cas d’absence de défaite « significative », c’est-à-dire à échelon inférieur ou égal, attribuée à partir de 30/2 et pour un minimum de 5 matchs (victoires et défaites par w.o. exclues)

  • en 4ème série, à partir de 30/2 : + 50 points
  • en 3ème série : + 100 points
  • en 2ème série : +150 points

A noter que ces bonifications n’interviennent que dans le calcul du classement final d’octobre et pas dans le calcul des classements intermédiaires.

Nombre de victoires de base prises en compte

Pour calculer le bilan d’un joueur, seules les meilleures victoires, en nombre limité, sont prises en compte.

Lors de chaque passage informatique, le nombre de victoires prises en compte pour un compétiteur est fonction :
– de son classement à l’issue du passage précédent ;
– du nombre total de ses victoires ;
– du nombre de ses défaites à échelon égal ;
– du nombre de ses défaites à échelon inférieur.

Le nombre de victoires prises en compte peut augmenter avec des victoires supplémentaires mais à partir de la saison 2013, il peut également diminuer en fonction du bilan du joueur.

Le bilan d’un joueur correspond au résultat de la soustraction: V – E – 2 I – 5G, où :
– V est le nombre de victoires (victoires par w.o. comprises),
– E est nombre de défaites à échelon égal (défaites par w.o. exclues),
– I est nombre de défaites à 1 échelon inférieur et pénalisation des w.o. (défaites par w.o. exclues),
– G est nombre de défaites à 2 échelons en dessous et plus   (défaites par w.o. exclues, sauf à partir du 3ème

Bilan et nombre de victoires de base pour chaque classement

Les tableaux suivants présentent, pour chaque classement, le bilan qu’il faut obtenir pour avoir ce classement et le nombre de victoires de base correspondant.

normes classement.png

Victoires en plus ou en moins en fonction du bilan

classement

Ce tableau présente le nombre de victoires à ajouter ou à soustraire au nombre de victoires de base d’un classement, en fonction du bilan calculé d’un joueur.

Série V-E-2I-5G Nombre de victoires en plus ou en moins
4ème série de 0 à 4 +1
de 5 à 9 +2
de 10 à 14 +3
de 15 à 19 +4
de 20 à 24 +5
25 et plus +6
3ème série de 0 à 7 +1
de 8 à 14 +2
de 15 à 22 +3
de 23 à 29 +4
de 30 à 39 +5
40 et plus +6
2ème série positive (de 15 à 0) -41 et moins -3
de -31 à -40 -2
de -21 à -30 -1
de -1 à -20 0
de 0 à 7 +1
de 8 à 14 +2
de 15 à 22 +3
de 23 à 29 +4
de 30 à 39 +5
40 et plus +6
2ème série négative (de -2/6 à -30) et promotion -81 et moins -5
de -61 à -80 -4
de -41 à -60 -3
de -31 à -40 -2
de -21 à -30 -1
de -1 à -20 0
de 0 à 9 +1
de 10 à 19 +2
de 20 à 24 +3
de 25 à 29 +4
de 30 à 34 +5
de 35 à 44 +6
45 et plus +7
Sanction :
2ème série
(de 15 à Promotion)
-100 et moins Descente d’un échelon par rapport au classement calculé

Exemples de calcul de classement au tennis

Voici des exemples de calcul de classement au tennis utilisant les règles de la saison 2013.
Ces exemples vous montrent comment se calcule le classement et peuvent vous permettre de faire une simulation vous-même.

Joueur classé 30

  • 12 Victoires: un NC, deux 30/4, un 30/3, un 30/2, deux 30/1, deux 30, un 15/5, un 15/4
  • 7 défaites: un NC, un 30/1, un 30, deux 15/5, un 15/4, un 15/3

Le joueur étant classé 30, son nombre de victoires prises en compte à la base est de 8 (voir plus haut dans cet article le tableau des bilans minimum et des victoires de base).

Étape 1: calcul du V-E-2i-5G

Le calcul du V-E-2i-5G permettra de savoir combien de victoires pourront être prises en compte (rappel: V est le nombre de victoires, E est le nombre de défaites à classement égal, i est le nombre de défaite à un classement en dessous, G est le nombre de défaites à 2 échelons en dessous et plus.

12 victoires – 1 défaite à classement égal – 2x (1 défaite à 1 classement inférieur) – 5x (1 défaite à 2 échelons et plus en dessous) = 12-1-2-5 = 4

Il faut ensuite, consulter plus haut dans cet article, le tableau indiquant le nombre de victoires à ajouter ou à enlever du nombre de victoires de base.

Ce tableau montre que lorsque le V-E-2i-5G d’un joueur classé à 30 (3ème série) est compris entre 0 et 7, ce qui est le cas de l’exemple, il a donc un bonus d’une victoire prise en compte en plus de son nombre de victoires de base.

Étape 2: calcul du nombre de points

Le joueur peut donc prendre en compte ses 9 meilleures victoires pour calculer ses points, ce qui correspondra au calcul suivant:

  • un 15/4 : 120 points
  • un 15/5 : 90 points
  • deux 30 : 2 x 60 = 120 points
  • deux 30/1 : 2 x 30 = 60
  • un 30/2 : 20 points
  • deux 30/3 : 2 x 15 = 30 points
  • TOTAL : 440 points

Le tableau des bilans minimum et des victoires de base indique qu’il faut au moins 280 points pour être classé 30, le joueur va donc se maintenir à son classement.

Le calcul ne s’arrête pas là: pour savoir si le joueur peut monter à 15/5, tous les calculs vont être effectués à nouveau, en se positionnant à 15/5.

V-E-2i-5G = 12 victoires – 2 défaites à 15/5 – 2 x (1 défaite à 30) – 5 x (2 défaites à 2 échelons et + en dessous) = 12 – 2 – 2 – 10 = -4

Avec un bilan de -4, le joueur n’a pas de victoires bonus prises en compte, il n’a donc que les 8 victoires de base prises en compte à 15/5.

Calcul des points à 15/5:

  • un 15/4 : 90 points
  • un 15/5 : 60 points
  • deux 30 : 2 x 30 = 60 points
  • deux 30/1 : 2 x 20 = 40
  • un 30/2 : 15 points
  • un 30/3 : 0 points
  • TOTAL : 265 points

Pour le classement de tennis masculin, il faut 300 points pour être 15/5, le joueur ne montera donc pas 15/5 mais se maintiendra à 30.


Le classement de double au tennis

Le classement de tennis en double ne fait pas l’objet d’un calcul spécifique ; c’est le même que le classement de simple.

Il y a une exception pour les joueurs ayant un classement de double d’un niveau de première série.

Classements des joueurs en double Points
NC +19
40 +18
30.5 +17
30.4 +16
30.3 +15
30.2 +14
30.1 +13
30 +12
15.5 +11
15.4 +10
15.3 +09
15.2 +08
15.1 +07
15 +06
5/6 +05
4/6 +04
3/6 +03
2/6 +02
1/6 +01
0 0
– 2/6 – 1
– 4/6 – 2
– 15 – 3
-30 – 4
L’équipe dont le total est le moins élevé est la mieux classée.

Source : Fédération Française de Tennis (http://www.fft.fr)

Publicités
Étiquettes :