Que faire lorsque vous jouez « petit bras » ?

Cela vous est-il déjà arrivé « d’avoir le petit bras » ?

«C’est dans la tête...», entend-on souvent pour expliquer une défaite. Derrière le cliché, il y a des réalités psychologiques que détaille pour Libération, Mélanie Maillard, psychologue clinicienne, responsable du département psychologie du sport à l’organisme Trans-Faire, et intervient notamment auprès de la Fédération française de tennis (FFT).

La peur de gagner, cela existe ?

Pour lire la suite de l’article cliquez ici : « La peur de gagner, c’est comme un lapsus qui dure« 

Et maintenant un petit exercice : jouer aussi bien en MATCH qu’à l’entrainement (le Graal)