Blessures courantes : appel à la prudence !

En tennis, il est difficile de s’économiser. Pour le pratiquer, il faut donc être en bonne forme physique et bien s’échauffer, comme l’explique le docteur Gilles Daubinet, médecin de l’équipe de France de Fed Cup.

« Parfois, on est un peu fatigué, un peu stressé, explique Gilles Daubinet. On n’est pas toujours en pleine forme. Le jour où l’on sent que ça ne va pas bien, il faut alors être raisonnable et s’astreindre à en faire un peu moins. Pas la peine de forcer, car c’est là qu’on va se blesser. Etre en bonne forme, faire en fonction de sa forme du moment : c’est la clé, c’est très important. »

Autre conseil du médecin de l’équipe de France de Fed Cup : faire en fonction de ses problèmes spécifiques, en tenant compte des conseils particuliers à suivre selon la pathologie dont on souffre.

« Celui qui a mal au genou devra par exemple faire beaucoup de vélo pour développer sa musculature de cuisse, ce qui protégera son genou, poursuit Gilles Daubinet. Pour chaque pathologie, il y a une prévention particulière. Et quand cela fait mal, même au bout d’un certain temps, il ne faut surtout pas insister sur la douleur. »

Un bon échauffement

« Avant le match, ill faut bien s’échauffer et non pas taper trois balles avant de se mettre à jouer. Il faut vraiment s’échauffer sans raquette et sans balle. Pour faire un bon échauffement, il faut d’abord savoir si le pratiquant a déjà des problèmes quelque part.

Imaginons que le pratiquant n’ait pas de problème, il doit passer dix minutes sur le terrain sans raquette et sans balle mais à trottiner, faire des pas chassés, des petits sauts, faire des assouplissements des muscles (ischio jambiers, quadriceps), faire travailler les chevilles, faire des cloche pieds d’un côté et de l’autre. Pour le dos, il faut faire des mouvements du rachis, à savoir des rotations.

Au niveau de l’épaule, qu’il faut échauffer également, l’idéal est d’avoir un petit élastique et d’entraîner l’épaule avec des mouvements de rotation et de tirage. On peut aussi faire une dizaine de pompe, faire un peu de course en marche arrière. Tout cela doit prendre dix minutes environ. Ce n’est jamais fait ! Cela ne va pas vous empêcher d’avoir des accidents, mais cela va aider. »

Les bienfaits et méfaits du tennis

topelement

Source : Blessures courantes : appel à la prudence !

Publicités