Comment optimiser votre frappe de coup droit au tennis ?

S’il est possible au joueur de tennis de frapper son coup droit à différentes hauteurs et différents endroits du court, comment faire le bon choix ?

Le tennis offre au joueur la possibilité de frapper la balle lors de différentes phase de sa trajectoire après son rebond. Nous allons comparer ici les trois différents moments lors desquels il est possible de jouer son coup droit : au sommet du rebond, après le sommet du rebond et balle montante. Quatre exemples concrets vont vous montrer les avantages et les inconvénients de chaque méthode selon votre niveau de jeu.

Pour commencer voici une vidéo illustrant les fondamentaux du coup droit en tennis

Nous avons vu précédemment dans l’article intitulé le tennis tridimensionnel que, une fois son plan de frappe de coup droit trouvé et une fois placé latéralement par rapport à la balle, il était possible de frapper la balle à différentes hauteurs en fonction de son positionnement sur la trajectoire de celle-ci. Nous allons étudier à présent différentes positions pour une frappe de coup droit.

Balle courte, trajectoire descendante, frappe à hauteur de hanche

coup-droit-cas-4

C’est le cas de figure le plus facile à négocier pourvu que la balle ne soit pas trop courte (amortie) ni trop haute. En effet après avoir déterminé où rebondissait la balle (plus ou moins tard en fonction de votre niveau), il ne vous reste plus qu’à attendre tranquillement que la balle redescende à la hauteur idéale des hanches pour la frapper. Pour une balle raisonnablement haute qui aura franchi le filet moins de deux mètres au-dessus de celui-ci, c’est un peu après le sommet du rebond qu’est le moment idéal. En effet, la balle commence à ralentir mais contient encore suffisamment d’énergie pour que l’on n’ait pas à s’employer exagérément pour la relancer.
Si je préconise la hauteur de la hanche pour frapper dans la balle, c’est que c’est tout simplement une hauteur qui vous permet de jouer votre coup avec un plan de frappe qui se situe juste au-dessus du filet. En frappant la balle de bas en haut, vous la propulserez forcément au-dessus du filet.

Balle moyenne, trajectoire descendante, frappe à hauteur de genoux

coup-droit-cas-2-bis

La balle est ici un peu plus longue et le joueur a laissé un peu plus de temps après le sommet du rebond pour amorcer sa frappe. Un peu trop peut-être puisqu’il se retrouve alors à frapper la balle à hauteur de genoux. Si le joueur a pu bénéficier de davantage de temps pour analyser la trajectoire, il doit alors bien se baisser sur ses jambes et bien pousser avec pour pouvoir envoyer la balle dans le camp adverse avec suffisamment de force pour qu’elle ait une longueur satisfaisante. Ce peut être une bonne stratégie si vous êtes un joueur particulièrement puissant et que vous aimez frapper fort en utilisant vos jambes.
Si en revanche vous n’êtes pas un joueur ou une joueuse puissante cherchez plutôt à passer largement au-dessus du filet, toujours dans l’optique de garder une bonne longueur de balle.

Balle longue, frappe à hauteur d’épaule, balle prise au sommet du rebond

coup-droit-cas-1

Quand vous lisez dans certains livres qu’il est idéal de frapper la balle quand celle-ci est au sommet du rebond (ce qui n’est pas une mauvaise idée en soi), il est nécessaire de prendre en compte une information essentielle avant de vouloir l’appliquer. A quelle hauteur du sommet du filet la balle est-elle passée ?
Si la balle passée à plus de trois mètres au-dessus du filet, et que vous cherchez à prendre la balle au sommet du rebond, vous allez très probablement devoir frapper la balle au-dessus de la hauteur de votre épaule.
Pour information une balle de tennis homologuée qui tombe d’une hauteur de 2.50 m rebondit à une hauteur avoisinant les 1.50 m (d’après l’annexe 1 des règles de tennis internationales).
Sur la photographie qui illustre ce cas de figure, le joueur a dû faire face à une balle longue et au rebond haut. Pour ne pas avoir à reculer exagérément, le joueur a choisi de frapper la balle à hauteur d’épaule. Ce n’est pas à la portée de tout le monde (c’est un semi-pro que vous voyez sur la photo) et c’est même souvent une erreur commise par les joueurs amateurs qui rechignent à reculer pour pouvoir frapper la balle à une hauteur plus normale pour eux. Résultat, nombre de balles décentrées, frappés dans le (bas du) filet ou encore frappées dans les bâches, pourraient être évitées.
Si vous n’êtes pas au niveau pour claquer violemment une balle haute, reculez tranquillement et rejouez largement au-dessus du filet.

Balle moyenne, trajectoire montante, frappe à hauteur de hanche

coup-droit-cas-4

Sur ce dernier exemple, notre joueur prend la balle dans sa trajectoire montante, ce qui a pour triple avantage de ne pas la laisser remonter trop haut, d’avancer dans le terrain et de gagner du temps sur son adversaire. Voilà pourquoi on encourage les bons joueurs à prendre la balle tôt. Mais ne vous y trompez pas, c’est aussi plus difficile de frapper la balle en phase ascendante que de d’attendre que celle-ci ne redescende. C’est qu’il faut décoder la trajectoire du rebond de la balle, bien avant qu’elle ne touche le sol. Cela demande une certaine pratique du jeu et je le déconseille aux joueurs et joueuses débutants. Je plutôt à ces derniers (et ces dernières) de chercher à frapper correctement la balle dans sa phase descendante pour pouvoir bien maîtriser la gestuelle du coup droit (incluant rotation du bassin et poussée des jambes).

En résumé

Il est toujours préférable, quand on a la possibilité de choisir, de frapper sa balle en coup droit à une hauteur située entre les genoux et la poitrine. Cela peut être quand la balle atteint le sommet de son rebond, mais pas toujours. En effet, quand la balle est très largement passée au dessus du filet, le sommet du rebond sera trop haut pour vous. Mieux vaut alors attendre que la balle redescende à une hauteur plus confortable, ou bien devancer ce sommet du rebond pour la prendre plus tôt en phase montante.

Pour conclure, il ne faut pas oublier que plus vite on est placé sur la balle plus on a le choix dans la hauteur de frappe.

Source : Comment trouver le meilleur moment pour frapper la balle en coup droit