Le tennis : une mine de bienfaits pour l’enfant !

DSC04169Depuis qu’il regarde Roland Garros à la télévision, votre petit bout est fan de tennis et rêve de devenir un champion de la petite balle jaune. Alors encouragez-le !
Discipline autrefois élitiste, le tennis s’est depuis largement démocratisé et constitue un sport particulièrement complet, apportant un surcroît de confiance aux enfants.

 

J-on-tennis-court8

POURQUOI LE TENNIS PLAÎT AUX ENFANTS

  • Le tennis constitue une mine de bienfaits pour l’enfant. Si vous en doutez encore venez donc voir les albums photos de nos enfants qui transpirent et respirent la santé par ici
  • Sur le plan physique, il entraîne une grande dépense énergétique et muscle harmonieusement avec des pointes de vitesse et un travail de tout le corps, le tout sur un fond d’endurance (on sait quand une partie commence, on ne sait jamais quand elle se termine). Sur le plan psychologique, le tennis forge le mental, se jouant presque autant dans la tête que dans les jambes. Au fur et à mesure des matchs, votre bambin apprendra à dominer ses émotions, à gérer un adversaire, à prendre confiance en soi, et développera ses facultés d’adaptation. Tout peut en effet changer d’un match à l’autre : l’adversaire, l’enjeu, la surface, les conditions extérieures…
  • Le tennis offre également des bienfaits au niveau psychomoteur, en exerçant l’adresse et la coordination. Il faut sans cesse ajuster sa position et déclencher les jambes et la raquette à des moments différents pour rattraper la balle, dont la trajectoire n’est jamais deux fois la même. Enfin, difficile d’évoquer la petite balle jaune sans mettre en avant sa dimension tactique (on donne un effet à la balle, on la place, on anticipe les réactions de l’adversaire…), qui achève d’en faire une discipline éminemment ludique par rapport à d’autres sports considérés comme plus monotones (running, natation…).
  • Toutefois, n’oubliez pas que le tennis est aussi un sport traumatisant pour le corps, notamment au niveau des articulations. Chez les enfants, les principaux problèmes rencontrés sont les entorses du genou ou de la cheville, ainsi que les problèmes de dos. En revanche, certaines pathologies extrêmement répandues chez les adultes, telles que les blessures aux avants-bras (tennis-elbow, épaule gelée…), sont plus rares chez les enfants.

DSC04176

UN AIR DE VACANCES

  • Votre enfant rêve de s’adonner à sa passion du tennis ou de découvrir ce sport ? VIVA lance cet été des séjours sportifs destinés aux 6-13 ans dont certains lui permettront de perfectionner son tennis.

À QUEL ÂGE COMMENCER ?

  • Si certains clubs, encore minoritaires, proposent dès l’âge de 3 ans des séances de baby-tennis pour faciliter au maximum l’approche de la discipline, c’est véritablement à partir de 4-5 ans que l’enfant peut commencer l’apprentissage du tennis, par l’intermédiaire du mini-tennis (aussi appelé “tennis miniature”). Balles en mousse, petites raquettes, terrains adaptés, règles simplifiées, cette activité dispensée par la plupart des clubs de l’hexagone propose une série de jeux d’adresse permettant aux tout-petits de se familiariser avec la balle et d’apprendre à se repérer dans l’espace. Ensuite, à partir de 6 ans, votre bambin pourra débuter les vraies leçons de tennis, individuelles ou collectives. Il apprendra alors techniques de déplacement, positionnement, défense, services, règles d’arbitrage, coups droit et revers…
  • Bien souvent, les clubs proposent pour les jeunes enfant une formule d’une heure d’enseignement hebdomadaire, ce qui est largement suffisant pour acquérir les bases, mais sachez aussi que la FFT a récemment mis en place un projet Club Junior, actuellement dispensé dans plus de 1600 clubs en France. Destiné aux enfants de 5 à 18 ans, son objectif est d’apporter plus de qualité dans l’enseignement tout en proposant un volume de jeu plus important.
  • La compétition sportive ne doit en revanche être envisagée qu’à partir de 9 ou 10 ans, sous la condition que votre enfant soit réellement passionné et que l’envie vienne de lui. Il pourra alors se rendre compte de son niveau et apprendre à se surpasser ainsi qu’à maîtriser son stress. Et lors de matchs en double ou d’épreuves collectives, il pourra développer son esprit d’équipe.
  • Une formule incluant des leçons, individuelles ou collectives, encadrées par un moniteur n’est évidemment pas obligatoire mais reste le meilleur choix puisqu’il est difficile, surtout pour un enfant qui débute, de pouvoir pratiquer le tennis en autonomie et de façon efficace.

TCBWHITEOÙ INSCRIRE VOTRE ENFANT

QUEL ÉQUIPEMENT ?

  • Trois accessoires sont absolument indispensables pour pratiquer le tennis: une raquette, une paire de chaussures adaptées et des balles.
    Concernant la raquette de tennis, la gamme de choix est très étendue et les paramètres à prendre en compte plutôt nombreux. Toutefois, pour les modèles enfants (40-45 euros en moyenne), veillez avant tout au poids et à la longueur de la raquette. Il est en effet crucial pour le jeune joueur d’apprendre le tennis avec une raquette appropriée, ni trop lourde, ni trop grande, car une raquette inadaptée pourra être la cause de blessures, d’un mauvais apprentissage de la technique ou d’une limitation des progrès.

ASTUCES

  • Pour être certain de choisir la bonne longueur de raquette pour votre enfant, vous pouvez également utiliser la méthode suivante: votre enfant est debout, le bras le long du corps, tient la raquette de tennis par le manche, tête de raquette vers le bas. Celle-ci doit arriver au niveau des chevilles et ne pas toucher le sol.
  • Pour les chaussures (aux alentours de 40 euros en moyenne), il faut privilégier la souplesse et la stabilité. Très important : la chaussure de votre enfant doit maintenir la voûte plantaire, le tendon d’Achille et la cheville de votre enfant. Aussi, choisissez une paire de chaussure dotée d’une semelle “all-court” (semelle polyvalente permettant d’évoluer sur tout type de surface: dur, terre battue…).
  • Enfin, si beaucoup de clubs fournissent gratuitement des balles à leurs licenciés, vous devrez parfois en acheter à votre enfant, ce qui pourra représenter une dépense non négligeable selon la qualité des balles choisies (par exemple, vous ne trouverez pas de lots de quatre balles avec pression à moins de 5 euros dans les grandes surfaces ou magasins spécialisés).

ATTENTION

  • N’oubliez pas d’inculquer à votre enfant que le tennis se joue avec une tenue adéquate, à savoir des vêtements amples (short, pantalon de survêtement, tee-short, polo pour les hommes;  short, pantalon de survêtement, skort jupe, débardeur pour les femmes).
  • Il n’est en effet pas rare de voir des enfants pratiquer le tennis en loisir vêtus d’un jean. Question confort, la perte est énorme.

Source : LE TENNIS ET L’ENFANT

Publicités