Savez-vous comment sont fabriquées les raquettes de tennis ?

Découvrez les coulisses en 8 étapes de la fabrication d’une raquette de Tennis

Voyons aujourd’hui comment sont réalisés les cadres et leur assemblage pour la fabrication des raquettes de tennis

La fabrication d’une raquette de tennis en fibres de carbone se déroule en 8 étapes

  1. DRAPAGE : La première consiste à enrouler autour d’un mandrin des morceaux de tissu de fibres pré-imprégnées de résine (« prepreg ») selon le plan de drapage qui définit la disposition des différentes couches de fibres sur la raquette,
  2. PRE-MOULAGE : Avant le moulage, le mandrin est retiré (à sa place reste un tube flexible dans lequel va circuler de l’air à la cuisson),
  3. MISE EN PLACE DU « YOKE » : Le pont de la raquette (« yoke » en anglais) est posé et renforcé à la main grâce à l’ajout de « prepreg »,
  4. MISE EN MOULE : A ce stade, la future raquette ressemble à une sorte de raquette « dégonflée ». Elle est placée telle quelle dans une des deux parties du moule et l’autre partie du moule vient la recouvrir. Une valve est installée à la sortie du tube flexible côté manche,
  5. CUISSON : Vient ensuite la cuisson (quelques dizaines de minutes à plus de 100°C) au cours de laquelle l’air sous pression sera injectée via la valve, plaquant ainsi le prepreg contre la paroi du moule,
  6. DÉMOULAGE : Une fois la raquette démoulée et poncée,
  7. PERÇAGE : Percer le cadre, peindre et poser les décalcomanies,
  8. SURMOULAGE : il ne reste plus qu’à effectuer un surmoulage du manche.

Éléments constitutifs d’une raquette

  • La raquette de tennis se compose d’un cadre (autrefois en bois lamellé collé) en aluminium (certaines raquettes d’enfants) ou, plus généralement, en résine synthétique renforcée de fibres.
  • La fibre de carbone (ou graphite), associée à une résine époxy, constitue aujourd’hui la base de la production des raquettes (d’autres fibres peuvent être ajoutées comme la fibre de verre, le Kevlar, le Boron, ou encore le Titanium).
  • Le tamis est la partie du cadre recevant le cordage (montants et travers) pour frapper la balle.
  • La partie par laquelle on tient la raquette est le manche, entouré d’un grip pour le confort et une meilleure tenue.

Construction d’une raquette HEAD

Si vous voulez tout savoir sur le processus de fabrication des balles de tennis c’est par ici, mais pour le moment à vos raquettes ….

Publicités