Le tennis Olympique : les 8 faits que vous ignoriez (peut-être)…

Vous pensez être incollable sur le tennis aux Jeux Olympiques ? On n’en doute pas.

Mais faites quand même le test en lisant ce qui suit : nous avons répertorié les 8 faits pas forcément très connus sur la grande saga olympique de la balle jaune.

Capriati, la plus jeune

capriati

Hommes, femmes et toutes époques confondues, Jennifer Capriati est la plus jeune joueuse à avoir jamais remporté une médaille dans l’histoire du tennis olympique. En plus, cette médaille était en or ! L’Américaine avait 16 ans et 132 jours lorsqu’elle a décroché le titre aux Jeux de Barcelone 1992. Chez les hommes, le plus jeune médaillé est le Français Max Decugis, bronzé en double aux JO de Paris 1900 à 17 ans et 290 jours. Et le plus jeune champion olympique l’Allemand Freidrich Traun, 20 ans et 13 jours lors de son sacre en double à Athènes 1896.

Le tennis aux Jeux Olympiques, ses grandes dates

Le tennis aux Jeux Olympiques, c’est une histoire compliquée et tourmentée. Le tennis faisait partie des premiers Jeux de l’ère moderne en 1896 mais il a disparu en 1924 suite à un désaccord politique CIO-FIT. Il est revenu à Séoul en 1988. Voici « les grandes dates » du tennis aux JO

Pour lire la suite : Ces 8 faits olympiques que vous ignoriez (peut-être)…