Cours débutant : Comment tenir une raquette de tennis ?

Au tennis, votre prise de raquette détermine la façon dont la balle se comporte lors de la frappe. Il existe 6 prises de raquettes populaires, ayant chacune leur place et leur utilité dans un match. Une fois que vous maîtrisez la prise de base, la prise semi-fermée ou continentale, il vous sera facile d’apprendre les prises plus sophistiquées. Les étapes suivantes vous guideront dans l’utilisation de chacune d’elles.

Méthode1

Trouvez votre prise de coup droit

Image intitulée Grip a Tennis Racket Step 1
Maîtrisez la prise semi-fermée (continentale pour les Anglo-saxons). Le manche d’une raquette de tennis a une forme octogonale, avec une face plate au-dessus et une en dessous (les méplats supérieur et inférieur), 4 faces obliques (les chanfreins) et deux faces plates, verticales, plus larges (les méplats latéraux). Pour la prise semi-fermée, saisissez votre raquette de la main gauche, la tête de raquette s’éloignant de vous et orientez le tamis (les cordes) pour qu’il soit perpendiculaire au sol. Tendez votre main droite comme pour « serrer la main » du manche de la raquette et placez l’articulation à la base de votre index sur le chanfrein supérieur droit, situé à droite du méplat supérieur. Fermez votre main sur le manche pour que ce même chanfrein parcoure votre main, en diagonale, jusqu’au bas de la paume (zone appelée éminence hypothénar), dans la région située en dessous du petit doigt.

La prise de coup droit semi-fermé est :

  • la prise de coup droit de base au tennis.
  • la prise standard au service et la prise préférée pour la volée de coup droit.[1]
  • une prise difficile à utiliser pour couper ou lifter la balle.

Image intitulée Grip a Tennis Racket Step 2

Utilisez la prise fermée de coup droit. Elle correspond à la prise « Eastern » en anglais. Pour la prise fermée de coup droit, saisissez votre raquette de la main gauche, la tête de raquette s’éloignant de vous. Orientez le tamis pour qu’il soit perpendiculaire au sol. Mettez votre main droite sur le manche de la raquette et placez l’articulation à la base de votre index, sur le méplat latéral droit du manche, ici, perpendiculaire au sol. Fermez votre main sur le manche de façon à ce que ce méplat parcoure en diagonale votre main jusqu’au bas de votre paume dans la région située en dessous du petit doigt.

La prise de coup droit fermée :

  • est une prise classique, polyvalente et utile pour les coups droits puissants, frappés à plat et pour les coups slicés.
  • est une prise de base qui reste utilisée par les professionnels.
  • n’est pas une prise idéale si vous devez recevoir ou frapper des coups liftés.
Image intitulée Grip a Tennis Racket Step 3
Essayez la prise très fermée de coup droit. Elle correspond, en anglais, à la prise « semi-Western ». Pour trouver la prise très fermée de coup droit, tenez votre raquette de la main gauche, la tête de raquette s’éloignant de vous. Orientez le tamis pour qu’il soit perpendiculaire au sol. Mettez votre main droite sur le manche de la raquette et placez l’articulation à la base de votre index ainsi que l’éminence hypothénar sur le chanfrein inférieur droit, dessinant ainsi une ligne diagonale dans la paume de votre main.

La prise très fermée de coup droit :

  • est une prise qui incline votre raquette vers le bas, obligeant à faire un mouvement de raquette vers le haut, favorisant ainsi les coups liftés.
  • est la prise préférée de nombreux professionnels.
  • n’est pas une bonne prise pour les coups slicés ou pour frapper les balles basses.[2]

Image intitulée Grip a Tennis Racket Step 4

Trouvez la prise extrême de coup droit. Elle correspond, en anglais, à la prise « Western ». Commencez par tenir votre raquette de la main gauche, la tête de raquette s’éloignant de vous. Orientez, ensuite, le tamis pour qu’il soit perpendiculaire au sol. Mettez votre main droite sur le manche de la raquette et placez l’articulation à la base de votre index ainsi que l’éminence hypothénar, sur le méplat inférieur, en dessinant une ligne diagonale dans la paume de votre main.

La prise extrême de coup droit est :

  • la prise qui crée un effet lifté maximum.
  • une prise peu recommandée pour les balles basses, les coups slicés ou les frappes à plat.

Méthode2

Apprenez la prise de revers

Image intitulée Grip a Tennis Racket Step 5 preview

Utilisez la prise de revers semi-fermée. Elle est appelée la prise « Eastern » de revers en anglais. Pour réussir la prise de revers semi-fermée, tenez votre raquette, devant vous, de la main gauche. Pointez le manche vers la droite, en orientant le tamis perpendiculairement au sol, face à vous. Tendez votre main droite, directement au-dessus du manche puis abaissez-la de sorte que l’articulation à la base de votre index s’appuie entièrement sur la facette supérieure du manche puis fermez votre main.

La prise de revers semi-fermée est :

  • la prise de revers la plus commune.
  • une prise stable et polyvalente qui permet de créer un petit effet lifté ou des frappes plus à plat.
  • une bonne prise pour frapper les balles basses, mais pas pour contrôler les balles hautes.

Image intitulée Grip a Tennis Racket Step 6 preview

Essayez la prise fermée de revers. Cette prise est appelée prise de revers « Extreme Eastern » ou « semi-Western » en anglais. Pour positionner votre main pour la prise de revers fermée, tenez la raquette avec votre main gauche, la tête de raquette s’éloignant de vous. Orientez le tamis perpendiculairement au sol. Mettez votre main droite sur le manche de la raquette et placez, sur le chanfrein supérieur gauche, l’articulation à la base de votre index ainsi que l’éminence hypothénar, dessinant une ligne diagonale.

Cette prise est :

  • uniquement utilisée par les joueurs plus forts et d’un niveau plus avancé.
  • bonne pour contrôler les balles hautes et créer des coups liftés.
  • difficile pour la transition de la montée au filet et mauvaise pour frapper les balles basses.

Image intitulée Grip a Tennis Racket Step 7

Maîtrisez la prise de revers à deux mains. La façon la plus courante de réaliser un revers à deux mains est de mettre votre main dominante en prise semi-fermée (articulation à la base de l’index sur le chanfrein supérieur droit), puis de positionner l’autre main, juste au-dessus de cette dernière, dans une prise très fermée de coup droit (articulation à la base de l’index placée sur le chanfrein inférieur gauche).

Cette prise :

  • est beaucoup plus puissante qu’un revers à une main.
  • rend difficile les coups slicés, les volées et l’extension du bras pour atteindre les coups de débordements.

Conseils

  • Si vous êtes gaucher, inversez, dans les étapes précédentes, les références aux mots « droite » et « gauche ».
  • C’est à vous de choisir la hauteur du manche à laquelle vous tenez votre raquette. Tenir le manche plus près de la tête de raquette vous permettra de faire un coup différent de celui que vous réaliseriez en tenant la raquette près du bout du manche.[3]
  • Ne tenez pas votre raquette trop serrée ou trop lâche. En la tenant trop serrée, vous allez limiter vos coups et, à l’inverse, en la tenant trop lâche, vous risquez de la faire tomber.