Incollable au tennis: Quand un rescapé devient champion !

L’incroyable histoire de Richard ‘Dick’ Williams, naufragé du Titanic en 1912.

« Nous étions sur le pont et nous regardions les canots de sauvetage se remplir. L’eau était presque arrivée jusqu’à notre taille et le paquebot vivait ses derniers moments. Soudain, une des grandes cheminées est tombée. J’ai bondi en m’efforçant d’emmener mon père avec moi. La cheminée a été emportée par une vague et mon père avec ».

  • L’histoire de Richard Norris Williams est à peine croyable. Malgré son naufrage avec le Titanic et les nombreuses heures passées dans l’eau gelée, ce jeune tennisman américain parvient à s’en sortir. Et remporte même l’US Open deux ans plus tard.
  • Richard Norris Williams naît le 29 janvier 1891 à Genève il est le fils de Charles Duane Williams, passionné de tennis et fondateur de la société internationale de tennis (ITF).
  • Sous l’apprentissage de son père il devient champion junior Suisse à 12 ans.
  • Alors qu’il n’a que 21 ans, et que sa carrière débute à peine, Dick Williams – comme il est surnommé – décide de partir pour Harvard pour terminer ses études.
  • Le hasard le fait embarquer sur le Titanic, où hélas il perdra son père qui avait décidé de l’accompagner aux Etats-Unis pour l’occasion.
  • Lui est contraint d’attendre plusieurs heures dans l’eau glacée, attaché à un morceau de bois qui flotte. « C’était un bateau démontable. Je m’y suis accroché, l’eau était jusqu’à ma taille. Environ trente d’entre nous s’y sont accrochés. Quand le bateau de sauvetage est arrivé, nous n’étions plus que onze à être vivants », explique-t-il plus tard dans un ouvrage.
  • Repêché par le Carpathia après avoir lutté pour sa survie, Richard ne sent plus ses jambes, menacées par la gangrène. Sur le bateau, les médecins proposent alors une amputation.

Ironie du sort, un autre tennisman s’en sort également… et affronte Williams en quart

  • Pour lui, c’est impossible. Il refuse l’amputation, expliquant qu’il a tout simplement besoin de ses jambes s’il veut poursuivre sa carrière. « Pendant le voyage qui a suivi, je me promenais en permanence sur le pont, même la nuit. Je me levais toutes les deux heures pour marcher un petit peu plus. »
  • Williams veut y croire. Et il a raison. L’Américain se remet sur pied, reçoit son diplôme à Harvard et, surtout, remporte les Internationaux des Etats-Unis – sur gazon à l’époque – en 1914, un an après avoir atteint la finale.
  • Ironie du sort, il y croise en quart de finale son compatriote Karl Behr, qui était lui aussi à bord du Titanic ! Les deux joueurs s’étaient même rencontrés pour la première fois à bord du Carpathia, leur bateau de sauvetage.
  • Richard Williams remportera même le trophée pour la deuxième fois en 1916.
  • Devenu numéro quatre mondial, il est aussi médaillé d’or au Jeux Olympiques de 1924 en double mixte avec Hazel Hotchkiss.
  • Il s’adjuge aussi cinq fois la Coupe Davis – qu’il remporte aux côtés de Karl Behr – et devient même capitaine de son équipe plus tard.
    • Joueur particulièrement téméraire adepte du « Tennis Champagne« , Richard Williams aimait à frapper très fort dans la balle et à jouer tout près des lignes, sans presque jamais temporiser.
    • Au service, il engageait ainsi aussi fort en première qu’en seconde balle.
    • Ce style de jeu spectaculaire en fit un joueur particulièrement apprécié du public.
    • Réputé imbattable dans ses bons jours, ses prises de risque permanentes lui coûtèrent néanmoins, dans ses mauvais, des défaites assez cuisantes face à des joueurs pourtant réputés bien moins bons que lui.
  • Pour sa participation active à la seconde Guerre Mondiale, il est décoré en France de la légion d’honneur et de la Croix de guerre.
  • Il entre au Hall of Fame en 1957, douze ans avant Behr qui y fera son entrée en 1969.
  • Devenu banquier, il s’éteint le 2 juin 1968 à 77 ans au terme d’une vie aussi chargée que surprenante.

R._Norris_Williams_in_1916.jpg

Ecouter ici en version audio ce récit incroyable …

Une vie… titanesque !

Source : Richard Williams, rescapé du Titanic

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s