Qui est le plus jeune et plus vieux vainqueur de l’Open d’Australie ?

L’Open d’Australie 2018 va ouvrir ses portes à partir du 15 janvier 2018, alors c’est le bon moment pour retracer ici un peu l’histoire de l’une de ses plus grandes légendes.

L’Australien Ken Rosewall, légende du tennis, a la particularité d’être à la fois le plus jeune et le plus vieux vainqueur de l’Open d’Australie,

Mais comment est-ce possible ?

  • Kenneth Robert Rosewall dit Ken Rosewall, né le 2 novembre 1934 à Sydney (Australie), est un des plus grands champions de l’histoire du tennis et il a 83 ans aujourd’hui et toujours en pleine forme, comme quoi le sport ça conserve vraiment…Ken Rosewall en 2016
  • Il a fait partie des vingt meilleurs joueurs du monde (amateurs et professionnels confondus) chaque année de 1952 à 1977, soit pendant plus d’un quart de siècle sans interruption (mais cela ne serait probablement plus possible de nos jours, c’est évident !)
  • Neanmoins il fut probablement un des deux meilleurs joueurs du monde pendant environ neuf années et le meilleur de la première moitié des années 1960.
  • Il est le joueur ayant remporté le plus grand nombre de titres majeurs en simple de toute l’histoire du tennis avec 25 trophées, à égalité avec Roger Federer (25 majeurs), si on prend en compte les tournois du Grand Chelem (amateurs et professionnels) et les tournois professionnels majeurs avant et pendant l’ère Open.

Son palmares en Grand Chelem

Il a remporté 8 tournois du Grand Chelem (4 sous l’ère Open à partir de 1969) dont 4 Open d’Australie.

  • Victoires : 8
    • Open d’Australie : 1953, 1955, 1971, 1972
    • Internationaux de France : 1953, 1968
    • US Open : 1956, 1970
    • Il aura pourtant tout tenté pour remporter Wimbledon mais malheureusement sans succès malgré ses 4 finales jouées et perdues.
  • Finales : 8
    • Open d’Australie : 1956
    • Internationaux de France : 1969
    • Tournoi de Wimbledon : 1954, 1956, 1970, 1974
    • US Open : 1955, 1974

Son palmares en Coupe Davis

Il a remporté 4 fois la coupe Davis avec l’Australie

  • Rosewall a remporté 17 simples sur 19 et 2 doubles sur 3 dans cette épreuve.
  • Rosewall fut membre de l’équipe victorieuse d’Australie en 1953, 1955, 1956 et 1973.

Ses premiers et derniers titres à l’Open d’Australie

  • Son premier titre à domicile, le natif de Sydney l’a remporté en 1953 à 18 ans et 2 mois en dominant son compatriote Mervyn Rose (6/0, 6/3, 6/4), il est toujours aujourd’hui le plus jeune vainqueur de l’Open d’Australie.
  • Dix-neuf ans plus tard en 1972 à 37 ans et 2 mois, il s’impose pour la quatrième fois à l’Open d’Australie contre Mal Anderson (7/6, 6/3, 7/5) et il reste à ce jour le plus vieux vainqueur du tournoi.
  • Comme en atteste ces deux records impressionnants, la carrière de Ken Rosewall fut d’une incroyable longévité. Il a d’ailleurs obtenu son meilleur classement (n°2 mondial) le 30 avril 1975 à 41 ans et il est resté dans les quinze premiers jusqu’à l’âge de 43 ans.

Son tennis

  • Ken Rosewall est né dans une famille qui pratiquait le tennis d’autant plus assidûment qu’elle possédait un court dans sa propriété.
  • Naturellement gaucher (il a toujours été plus puissant du bras gauche), il préférait malgré tout jouer son revers de la main droite et comme son père était opposé à toute utilisation de coups à deux mains, il a appris à jouer au tennis de la main droite.
  • Son revers est devenu une référence dans l’histoire du tennis alors que son service n’a jamais été un coup naturel et n’a pas été aussi puissant que s’il avait opté pour la main gauche.
  • Mesurant environ 1,70 m et pesant à peu près 63 kg, Ken Rosewall fut rapidement surnommé « Muscles » par ses coéquipiers de Coupe Davis pour plaisanter à propos de son petit gabarit.
  • Néanmoins il était extrêmement rapide, agile, très endurant et en devenant professionnel, il a acquis une volée extraordinaire.
  • Son meilleur coup fut le revers (généralement slicé), que l’on considère comme un des meilleurs de l’histoire si ce n’est le meilleur
  • Il était à l’origine un joueur de fond de court mais il a fait évoluer son jeu vers le service-volée pour durer à travers les années. Une vraie légende du tennis !

Ken Rosewall en vidéo

Voici des images de la finale de l’Open d’Australie 1971 remportée par Ken Rosewall contre Arthur Ashe.

Source : Ken Rosewall, plus jeune et plus vieux vainqueur de l’Open d’Australie

Publicités
Étiquettes :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s