Classements 2022 : Reprise des classements mensuels le lundi 8 novembre !

PROCHAINS classements 2022

  • Les classements suivants seront uniquement à la montée
    • Lundi 8 novembre
    • Lundi 6 décembre
    • Lundi 3 janvier

Tous les classements du TCW 2022 sont à découvrir
ici dans notre ARTICLE SPECIAL TCW

Vous trouverez ci-dessous le calendrier des prochaines publications du classement :

Ci-dessous une foire aux questions qui vous permettra d’obtenir plus de précisions sur les prochaines étapes liées au classement.

nouveaux barèmes et grilles 2021

FONCTIONNEMENT DU CLASSEMENT

FOIRE AUX QUESTIONS

Tous les éléments relatifs au calcul du classement restent consultables dans le mémo classement.

Quels sont les matches pris en compte dans ce calcul du 11 octobre ?

Tous les matches joués sur les saisons sportives 2020, 2021 et 2022 jusqu’au 3 octobre dernier ont été pris en compte dans ce calcul du classement. Il s’agit donc d’une période de 25 mois qui avait débuté en septembre 2019.

Quelques précisions utiles concernant la date butoir du dimanche 3 octobre 2021 :

  • Si un match avait été joué le dimanche 3 octobre 2021, le résultat devait être saisi le mardi 5 octobre au plus tard pour pouvoir être pris en compte dans le calcul.
  • Les matches joués le lundi 4 octobre 2021 ou après n’ont pas été pris en compte dans ce calcul. Ils le seront néanmoins bien pour les prochains calculs à venir.
  • A noter que la prise en compte des résultats des épreuves internationales valorisées dans le classement français a été réalisée jusqu’aux tournois se finissant au plus tard le dimanche 26 septembre 2021.

Quels sont les classements des adversaires à prendre en compte pour ce calcul ?

Conformément aux règles spécifiques du classement final, ce sont les classements calculés des adversaires, lors de ce calcul du 11 octobre, qui ont été pris en compte pour les matches de simple. Ce calcul tient donc bien compte des évolutions de classement des adversaires, que ce soit à la hausse ou à la baisse.

Quels sont les bonus appliqués pour le calcul du classement final ?

Tout comme les classements mensuels précédents, les bonus de doubles et les bonus championnats s’appliquent bien également pour le classement final. Le bonus pour absence de défaite à échelon inférieur ou égal reste quant à lui uniquement appliqué lors du classement final. Ce bonus s’applique pour les joueurs à partir de 30/2, en cas d’absence de défaites à échelon égal ou inférieur au classement calculé et pour un minimum de 5 matches joués sur le terrain, et quels que soient les formats de match. 

Quelles sont les modalités spécifiques à ce classement final inédit ?

Afin de s’adapter au contexte spécifique de la période, certains ajustements ont été adoptés dans l’optique de ne pas pénaliser les joueurs.

  • Les WO

Habituellement, à partir du 5e WO, un joueur se retrouve pénalisé d’une descente d’un échelon par rapport à son classement calculé. Exceptionnellement, au regard de la période de crise traversée et de l’allongement de la période de prise en compte des matches, il a été décidé d’alléger cette mesure et de ne faire intervenir cette pénalisation qu’à partir du 6e WO.

  • Les normes

Les normes ont été adaptées pour ne pas pénaliser globalement les compétiteurs. L’idée, à travers ces ajustements, était d’avoir des effectifs comparables par rapports à septembre 2019. Les barèmes et grilles mises à jour à l’occasion de ce classement final sont disponibles ici.

Quelle suite pour le classement ?

Les informations à ce sujet seront définies et communiquées dans les prochains jours ici même … 

J’ai beau refaire le calcul, j’ai bien les points pour monter à 15/1, mais je suis resté à 15/2. Pourquoi ?

Avant de considérer tout calcul, pour pouvoir espérer atteindre un classement, il faut avoir déjà battu sur le terrain un joueur à ce classement-ci. Ce principe se traduit par la règle de limitation de montée : « Un joueur ne peut monter au-dessus du classement d’origine de tous ceux qu’il a battus (hors wo) ou, si ce classement est en 4e série d’un échelon au-dessus. S’il n’a battu que des joueurs moins bien classés que lui, il ne pourra monter plus haut que son propre classement ou, si ce dernier est en 4e série, d’un échelon au-dessus. » Dans l’exemple, ci-dessous, on constate qu’aucun joueur n’était 15/1 à l’origine (dans le cadre noir). Ainsi, malgré les 7 victoires à 15/1 (au classement calculé, à droite du cadre), et un bilan à 750 points à 15/2, le calcul n’a pas permis d’aboutir à une montée à 15/1. 

Le coefficient associé à une de mes victoires ne correspond pas au coefficient réel associé du match et mon nombre de points se retrouve sous-estimé.

Dans le calcul du classement, le nombre de victoires prises en compte est limité. Ainsi, il se peut que le coefficient de la dernière victoire apportant des points se retrouve plafonnée afin de ne pas dépasser ce nombre de victoires prises en compte. Dans l’exemple du bilan suivant, avec 8 victoires prises en compte, le coefficient de la victoire face à Joueur I a donc logiquement été plafonné à 0,4 afin de ne pas dépasser ce nombre de 8 victoires. A noter que le nombre de victoires prises en compte correspond en réalité à la somme des coefficients. Il peut donc différer du nombre réel de victoires. 

J’ai un nombre de points affiché suffisant pour atteindre l’échelon supérieur, or cet échelon n’a pas été validé.

Le calcul du bilan de classement est dépendant de l’échelon auquel on le calcule. Dans l’exemple ci-dessous, le joueur possède un bilan de 1044 points pour l’échelon 3/6. 1044 étant bien supérieur au bilan requis pour valider l’échelon 3/6. Or le bilan effectué à l’échelon 2/6 n’aboutissait qu’à une somme de 474 et n’était donc pas suffisante pour se maintenir. 

 Vous pouvez constater dans les bilans affichés ci-dessous, pour un même palmarès, la variation de certains paramètres de calcul, selon que l’on se place dans le calcul à 3/6 ou dans le calcul à 2/6. 

J’ai fait une perf, mais elle ne m’a compté que 60 points, et non pas 90 points comme convenu.

Comme cité plus haut, le calcul du bilan de classement est dépendant de l’échelon auquel on le calcule. Pour illustrer ce point, on peut reprendre l’exemple précédent, du joueur à 3/6 initialement qui bat un joueur à 2/6 (classement calculé de l’adversaire) : Dans son bilan à 2/6, une victoire à 2/6 constitue une victoire à classement égal et ne contribue donc au bilan qu’à hauteur de 60 points. 

  Dans son bilan affiché à 3/6, une victoire à 2/6 constitue là une victoire à un échelon supérieur. Dans ce cas, il s’agit donc bien d’une victoire rapportant 90 points. 

Je ne comprends pas l’équivalence attribuée à un joueur rencontré sur un tournoi international.

Avant toute chose, il faut savoir que si l’adversaire rencontré est licencié FFT c’est son classement FFT qui est pris en compte. Celui-ci est donc calculé selon les règles en vigueur. Au contraire, si le joueur n’est pas licencié, des grilles d’équivalence (disponibles sur cette page) s’appliquent. Comme vous le savez, les règles de calcul du classement final s’appuient sur le classement final des adversaires. Cette règle s’applique donc aussi bien pour ces joueurs rencontrés à l’international. Une mise à jour a été effectuée en fonction des classements à la date du 27 septembre 2021. Pour exemple, si un joueur avait une équivalence à -15 mais n’était plus dans le top 1500 ATP, alors tout se passe comme s’il ne s’était pas maintenu est descend donc d’un échelon. De la même manière, si une joueuse initialement à -2/6 rencontrée sur un ITF Junior, était dans top 700 ITF Junior au 27 septembre dernier, alors son équivalence a été mise à jour selon la grille, et tout se passe comme si elle montait à -4/6.

Le simulateur m’annonçait un classement, or ce classement n’est pas celui qui a été calculé le 11 octobre.

Votre classement final a été calculé en fonction du classement calculé de vos adversaires, or la simulation de classement tenait compte uniquement du classement d’origine de vos adversaires. Le résultat de la simulation de votre classement final était donc une estimation de votre futur classement, mais ne constituait en aucun cas une garantie d’obtention effective de ce classement.


Pondération du Classement Jeune

Le Classement Jeune est désormais pondéré en fonction de la catégorie d’âge de l’homologation.

classement jeunes.png

POURQUOI LE CLASSEMENT MENSUEL, ÇA PLAÎT !

On vous ré-explique le classement mensuel 

Depuis le 4 décembre 2017, le classement de la FFT est devenu mensuel.

Seule la montée sera possible lors de chaque classement mensuel, vous pourrez ainsi monter autant de fois qu’il y aura de calculs de classements ! Lors du calcul de fin d’année, un joueur peut se maintenir, monter ou descendre au classement.

Pour rappel, l’année sportive 2018 ne comportant que 11 mois (du 1er octobre 2017 au 31 août 2018), votre classement de fin d’année vous sera communiqué par mail le dimanche 9 septembre 2018 (si besoin, n’oubliez pas de mettre à jour votre adresse mail dans votre compte « Mon Espace Tennis »).

En augmentant ainsi la fréquence de publication du classement, la Fédération Française de Tennis souhaite dynamiser la compétition en proposant aux compétiteurs un challenge permanent.

Plus besoin d’attendre trois mois pour voir votre classement évoluer ! Chaque mois, votre classement sera calculé et pourra ainsi refléter au mieux votre niveau de jeu. Les compétitions (et notamment les matchs par équipes) seront ainsi plus équilibrées et plus justes.

Le classement mensuel est ouvert à tous les licencié(e)s FFT, dès la catégorie d’âge 11 ans. Pour celles et ceux qui auront eu le mérite de monter lors d’un classement mensuel, pensez à imprimer votre « attestation de licence » via votre compte « Mon Espace Tennis », afin de pouvoir présenter votre tout dernier classement aux juges-arbitres.

Le classement est actualisé chaque mois et non tous les trois mois : ainsi, votre classement reflète au mieux votre niveau de jeu. Les compétitions, notamment les matchs par équipes, en deviennent plus équilibrées et plus justes. Cette évolution majeure vise également à inciter les licenciés à faire davantage de compétition, à relever ce challenge permanent, d’autant que mois après mois, leur classement ne peut pas descendre.


Alors qu’est-ce que cela va changer pour vous et vos compétitions ainsi que pour les juges arbitres de tournois, pour le découvrir lisez ceci !

 Cliquez sur l’image pour zoomer


RAPPELS SUR LE CALCUL DU CLASSEMENT

grand_signaturefondnoir