Qu’est-ce qu’une terre battue et comment mieux y jouer !

Organisation en couches d’un terrain en terre battue

Pour commencer voici un exemple de structure en couches composants un court de tennis en terre battue. Avant de parler de brique pilée, il vaut mieux commencer par parler de la base sur laquelle elle sera posée. Un court de tennis a besoin d’une fondation spécifique. La stratigraphie (analyse des couches de terrain) d’un terrain en terre battue, part du bas vers le haut, et est généralement composée des trois couches suivantes :

Un terrain de tennis en terre battue type Roland-Garros.
(1) Couche de terre battue rouge d’environ 2 mm.
(2) Couche de calcaire (craon) de 7 à 10 cm.
(3) Couche de mâchefer de 10 à 15 cm.
(4) Couche de petits graviers d’environ 2 cm.
(5) Couche de gros cailloux (infra-cailloux) de 40 à 60 cm avec drainage incorporé.

La « terre battue », appelée « surface stabilisée de confort » par la FFT, est essentiellement composée :

  • Tout au-dessus, le craon est recouvert d’une fine couche de brique pilée (rouge) d’environ deux millimètres d’épaisseur, qui sert à glisser et à avoir un bon contraste de couleur avec les balles.
    • Au cœur, une couche de calcaire spécifique, de 7 à 10 cm d’épaisseur, de granulométrie très fine (0,2), appelé « craon ». Cette couche est stabilisée au rouleau de 650 kg. C’est la couche de jeu du court de tennis en terre battue. Elle laisse passer l’eau dans les deux sens.
    • Au-dessous, une couche de mâchefer de 10 à 15 cm d’épaisseur, de granulométrie 0/31,5, ou une couche de pouzzolane en 0/20, permet de stocker l’eau d’arrosage, et de la restituer vers le haut.
    • Encore au-dessous, un empierrage et des tuyaux de drainage.
  • L’ensemble doit être arrosé abondamment tous les soirs ou tous les matins. La terre battue classique est gélive et, dans les régions de gelée, doit être refaite tous les ans. Seuls les stades dédiés à de grands tournois sont équipés de bâches pour protéger la terre battue contre les fortes pluies qui peuvent endommager l’aspect de la surface.

À quoi sert la couche supérieure en brique pilée ?

  • Elle a une fonction principalement esthétique;
  • Elle permet au joueur d’avoir un «glisser contrôlé» pendant le jeu;
  • Elle ralentit les dommages prématurés du terrain;
  • Et elle limite l’évaporation de l’eau, gardant la surface de jeu plus élastique.

Comment procéder à la pose de la sous-couche de tennis?

  • Une pente de 0,5% du centre du court vers le côté, doit être respectée comme le montre la photo ci-dessous, pour aider au drainage des eaux de pluie et éviter stagnation sur la surface de jeu, ce qui conduirait à un arrêt du jeu avec une perte relative d’argent. 
  • Pour des raisons évidentes, la clôture périphérique est obligatoire. Sans cela, l’argile se précipiterait hors de la zone, compromettant l’intégrité du terrain au fil du temps.

Maintenance des surfaces en terre battue

  • Il est essentiel de suivre les règles d’entretien classiques d’un terrain en terre battue si vous voulez qu’il dure dans le temps. 
    • Arroser plusieurs fois par jour chaque jour, rouler au besoin et réparer les trous représentent «l’ABC» de l’entretien de ce type de court. 
    • Par la suite, avec l’expérience, les techniques et astuces seront affinées afin que le court en tire le meilleur parti avec le minimum d’effort.

Comment adapter votre jeu sur terre battue ?

Court Suzanne Lenglen du Stade Roland-Garros

La terre battue est connue pour être l’une des surfaces les plus lentes (comparée à d’autres surfaces telles que le ciment, les résines utilisées sur courts couverts, ou surtout le gazon), ce qui rend la pratique du tennis sur cette surface assez spécifique, notamment au haut niveau. Ainsi chez les joueurs professionnels, la qualification de « spécialiste de la terre battue » est-elle couramment utilisée pour décrire les joueurs qui s’y distinguent particulièrement.

  • Cette surface a comme particularité d’être très sensible aux effets et le rebond des balles est relativement important (beaucoup plus que sur gazon, sensiblement équivalent sur surface dure).
  • En conséquence, les joueurs employant l’effet lifté sont très nettement avantagés.
    • Les balles soumises au lift sont en effet encore très vives après avoir touché le sol et donc difficilement contrôlables pour l’adversaire.
  • Au contraire, les joueurs offensifs qui montent régulièrement au filet et ceux qui pratiquent un tennis à haut risque sont désavantagés.
    • La surface étant en effet lente, les coups de débordement (volées, frappes « sèches » du fond de court, services puissants à plat) sont moins susceptibles de déborder l’adversaire en peu d’échanges.
    • Les joueurs privilégiant ce type de jeu s’exposent donc davantage aux fautes directes ou aux passing-shots adverses.
  • L’amortie avec effet rétro et le contre pied sont également des plus appréciées sur cette surface.
  • Enfin, le dernier point caractéristique de la terre battue réside dans le fait que les appuis sont moins brusques que sur les autres surfaces car le sol n’est pas entièrement stable.
  • Il est par conséquent possible aux joueurs de développer une technique de glissade en bout de course qui leur permet de couvrir plus de terrain et donc d’accroître leurs capacités défensives.
  • Des études récentes de la FFT ont fait classer cette surface en « surface de confort », les problèmes d’usures d’articulations étant moins fréquents que sur les surfaces en dur sur lesquelles les chocs sur les articulations sont de l’ordre de trois fois le poids du corps.
  • En conséquence de ces caractéristiques, les échanges sont généralement plus longs sur terre battue et donc physiquement éprouvants pour les joueurs.
  • Ceci est particulièrement vrai lorsque les joueurs emploient l’effet lifté à outrance, conférant une sécurité plus grande dans leurs coups et limitant ainsi la fréquence des fautes directes.

Le dernier avantage et non des moindres, concerne l’arbitrage. En effet la terre battue se révèle intéressante car les balles laissent des marques au niveau de leur point d’impact, ce qui permet d’éviter certaines erreurs de jugement, surtout au niveau professionnel, où la vitesse de jeu est très élevée.

Et maintenant bon tennis à toutes et à tous sur la terre battue ou sur les clones tels que nous en avons au TC Westhouse, dès que la météo le permet n’hésitez pas car c’est un vrai bonheur en attendant la fin de la période COVID et le retour à une vie normale avec des tournois et des championnats …

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.